21 septembre 2004

Contre-Berk

... Et puis, parfois, on rencontre des gens tout simplement merveilleux, des gens tout simplement heureux, des gens tout simples. Et ça change, un peu...
Comme quelqu'un qu'on voudrait aimer et admirer, quelqu'un qu'on voudrait garder pres de soi et proteger, comme un tout petit trésor. Quelqu'un qu'on ne se lasse pas de découvrir.

Mais ça existe?                            

Pas vraiment.

Je ne connais pas assez pour pouvoir en donner une définition exacte, mais je ne demande que ça.

A la base, j'avais écris un petit texte un peu plus long, d'une traite, tout mignon, tres representatif de ce que je pensais. De ma joie de découvrir de nouvelles personnes, ceratines adorables du peu que je les connais, d'autres moins chaleureuses, mais qu'importe!!
Mais apres avoir cliquer sur le bouton rouge Poster & Publier, il a disparu...

Même si, des mots ré-écrits, recopiés ont moins de sens, moins de charme, je ne pouvais pas rester sur ma phrase pleine de dégout et de mépris de vendredi dernier...

J'étais en "bad".

Je suis heureuse.

 

Posté par pasvraiment à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Contre-Berk

Nouveau commentaire